Le confédéralisme est-il un gros mot?

Collège Belgique - Séance d'ouverture à Mons 2017

Cours-conférence de Monsieur Hervé Hasquin, Secrétaire perpétuel de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique
En présence de Madame Monique Mund-Dopchie Présidente de l’Académie, Monsieur François de Callataÿ, Président du Bureau du Collège Belgique

La Belgique existe depuis 1830, mais a-t-elle jamais donné corps à une Nation ? En revanche, comment sous-estimer ou ignorer l’existence précoce d’une sensibilité flamande à fleur de peau, le Mouvement flamand ? Par ailleurs, les francophones sont-ils vraiment les derniers « Belges » ? Y a-t-il encore des liens privilégiés entre Bruxelles et la Wallonie ? Quel est leur avenir ?

En fait, depuis cinquante ans, la Belgique est passée du stade de pseudo Etat-Nation à celui d’Etat fédéral à connotation déjà largement confédéraliste sans que le citoyen en ait vraiment pris conscience.

PROGRAMME

Accueil
Jean-Paul Deplus (Président du Mundaneum)

Discours
Le confédéralisme est-il un gros mot ?
Hervé Hasquin

Verre de l’amitié

 

Les participants devront s’inscrire via le site de l’Académie www.collegebelgique.be ou par téléphone au 065/31 53 43 (Mundaneum). 

Réponse souhaitée avant le 14 mars 2017 en partenariat avec le Mundaneum

Le jeudi 16 mars 2017 à 17 h30

Lieu: 
Au Mundaneum
Prix: 
Gratuit

Sous l'égide de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique
Avec le parrainage du Collège de France

 

 

         

Avec le soutien de la Présidence du Gouvernement wallon