Le Répertoire bibliographique universel

Le Répertoire bibliographique universel (RBU) est l'oeuvre majeure de l'Institut international de bibliographie (IIB) parce qu'il est le premier travail de l'institution et de par son ampleur. Le RBU est l'outil qui renseigne sur les publications de tous les temps, de tous les pays et relatives à toutes les matières, et ce quel que soit leur lieu de conservation, d'où son caractère universel. Près de 18 millions de fiches seront rédigées entre 1895 et la fin des années 1930. L'élaboration d'un tel travail a nécessité la mise au point de standards, tant au niveau des fiches bibliographiques qu'au niveau de leur classement dans les meubles fichiers. La Classification décimale universelle sera développée pour répondre à la problématique du classement thématique: à chaque sujet correspond un nombre classificateur.

Considéré dans son ensemble, le Répertoire bibliographique universel se compose de plusieurs répertoires particuliers permettant de répondre à deux questions essentielles: "Quels sont les ouvrages publiés par tel auteur?" (répertoire onomastique) et "Qu'a-t-on écrit sur tel sujet?" (répertoire thématique). Aux côtés de ces répertoires principaux, on trouve le répertoire des titres de périodiques, le répertoire des titres de livres et le répertoire administratif, qui se révèle être une source précieuse d'informations sur les activités de l'IIB. Tout y est consigné sur fiches: les courriers reçus, les informations sur la gestion du personnel, l'inventaire des collections, les publications.

Une partie de ces meubles-fichiers constitue la scénographie de l'espace d'exposition du Mundaneum, le RBU est aujourd'hui inscrit au Programme Mémoire du Monde de l'UNESCO.